Le métier‎ > ‎

Visées

Les différences de visées entre l'accompagnement et le conseil

 

Expertise - conseil

Bénéficiaires guidés

Les « bénéficiaires » sont diagnostiqués pour donner plus d’intelligibilité à leurs objectifs (ou ceux de l’institution), et se voient proposer des solutions pour résoudre leurs problèmes en construisant une trajectoire, en suivant une procédure établie dans un souci de contrôle et d’auto-contrôle de conformité.
 

Accompagnement

Bénéficiaires accompagnés

Les accompagnés sont écoutés et questionnés pour construire une lecture référencée du contexte, pour en arriver à problématiser leurs enjeux et élaborer un cheminement vers un but, une visée, qui laisse la place à l’interprétation et permette de travailler sur les effets de sens, pour envisager des avancées et se donner des réponses aux problèmes devenus habitables.



"L'accompagnateur dont nous parlons n'intervient pas dans la sphère industrielle de fabrication de produits, ni dans le monde économique et financier pour faire des audits comptables. Il intervient dans le champ des ressources humaines, c'est un consultant en ressources humaines.

L'accompagnateur ne survalorise pas les dites valeurs économiques, il ne fait pas de la dimension économique un universel : « Pour caractériser nos sociétés contemporaines, on s'accorde ordinairement sur la perte des étayages et sur la dissolution des références qui ont perdu leur valeur de repère avec l'effondrement des grandes idéologies et des religions réparatrices. Sur ce fond relativiste, pourrait-on dire, l'économique se présente comme un universel. Il est pris comme une donnée anhistorique. Rien n'est considéré aujourd'hui comme définitif, les valeurs, les croyances s'équivalent, sauf l'économique qui, lui, légifère pour l'éternité et pour le monde entier. Une première signification imagi­naire sociale a donc pour contenu l'économie de marché comme institution univer­selle » 84". p.25.

 

84 Giust-Desprairies, F. (2003). L'imaginaire collectif. Toulouse : ERES, pp. 232-234